La droite n’a pas le monopole du mépris des travailleurs

Le nouveau ministre français de l’économie envisage d’assouplir la loi des trente-cinq heures. Il s’agirait d’une réforme comme le réclame la droite, c’est-à-dire l’autorisation aux employeurs de faire travailler le personnel au delà de la durée légale, avec baisse du taux horaire.

Pour résoudre le problème du chômage, il faudrait au contraire répartir le temps de travail entre tous sans perte de revenus. Mais le seul objectif de nos dirigeants est la maximisation des profits patronaux, et tant pis pour la quasi-totalité de la population qui subit de plein fouet des baisses massives de pouvoir d’achat.

Que les travailleurs bossent plus pour que les capitalistes gagnent plus, c’était le mot d’ordre de Sarkozy. C’est aussi celui de ce gouvernement dit de gauche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s