Le combat contre le cléricalisme reste d’actualité

Un américain de quatorze ans encours deux années d’emprisonnement pour avoir mimer une fellation avec une statue du Christ. Un procès pour blasphème qui cache à peine son nom.

Voilà la vision de la laïcité par ces régime occidentaux qu’on nous présente comme des modèles démocratiques : la liberté d’expression est garantie, mais dans la limite de ce qui ne déplait pas aux curés, imams, pasteurs, rabbins, et autres représentants religieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s