Fascisme « sioniste » ou fascisme « antisioniste » : peu importe, cela reste du fascisme

Alain Soral et Dieudonné M’Bala-M’Bala, connus tous deux pour leurs thèses antisémites, misogynes, et homophobes, s’allient pour créer un nouveau parti politique. Ces amis de longue date prétendent endiguer le Front National dont beaucoup de cadres soutiennent ouvertement les oppressions qu’inflige le régime israélien aux travailleurs de Palestine.

Quelle blague! Tandis que M’Bala pointe d’une part comme responsables des guerres au Moyen-Orient « les Israéliens » sans faire la différence entre les bureaucrates qui dirigent le pays et les classes populaires de l’État hébreux, et se réclame d’autre part du Hamas, mouvement terroriste qui se bat pour fouetter le peuple palestinien encore plus qu’il ne l’est déjà, Soral vante quant à lui la même haine contre les immigrés que les défenseurs du gouvernement de Netanyahou auquel l’essayiste fait mine de s’opposer.

Qu’ils soient islamistes, partisans de la dictature israélienne, de purs identitaires à la fois anti-Arabes et anti-Juifs, ou classés dans n’importe quel autre sous-courant, tous ces groupes d’extrême droite partagent par delà leurs divergences un point commun notable : ils exaltent des préjugés réactionnaires pour dresser les prolétaires les uns contre les autres afin de les maintenir dans l’oppression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s