Mélenchon, la BCE et la dette : des réformes inutiles destinées à endormir les travailleurs

Jean-Luc Mélenchon appelle la Banque Centrale Européenne à racheter les dettes de tous les États membres.

Les gouvernements nationaux étant aussi serviles que les organismes communautaires vis-à-vis du patronat, ils utiliseront l’intégralité de ces crédits pour faire des cadeaux à ce dernier. Je ne vois donc pas à quoi servirait la mesure prônée par le cofondateur du Front de Gauche.

Ce n’est pas l’UE qui a tiré bénéfice de la contraction des dettes publiques, mais les actionnaires des grands groupes économiques et financiers. C’est donc à eux de payer la note.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s