D’horribles massacre menés au nom de la soif de pouvoir des castes dirigeantes

C’est aujourd’hui le trente-cinquième anniversaire de l’invasion de Kaboul par l’armée soviétique, marquant le début d’une guerre qui aura duré près d’une décennie. Ce conflit opposait le régime en place (soutenu par l’URSS) et les moudjahidines partisan de l’instauration de la Charia (soutenus par les États-Unis, le Pakistan et l’Europe).

Ces puissances rivales auront pris le peuple afghan en otage pour défendre leurs ambitions impérialistes respectives. Elles sont donc toutes, d’un camps comme de l’autre, co-coupables des innombrables crimes qui ont été commis.

Ce conflit aura ravagé l’Afghanistan et fait plusieurs centaines de milliers de morts. Il aura été une des plus grosses saloperies de cette guerre froide engendrée par les bureaucrates nationalistes défendant leur bourgeoisie au détriment des classes populaires de tous les pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s