Quand des tribuns prétendent éradiquer le crime avec l’école du crime elle-même

Suite aux attentats commis dans les locaux de Charlie Hebdo, on a pu entendre des réactions nauséabondes, comme par exemple des préjugés selon lesquels ces journalistes tués l’auraient bien cherché en blasphémant. Face à cela, des voix s’élèvent, à gauche comme à droite, pour réclamer un rétablissement au moins partiel du service militaire obligatoire.

Pourtant, l’armée bombarde des villes à travers le monde, causant la mort d’innombrables civils innocents, et ne paye ses employés que très en retard. Je ne vois donc pas en quoi elle serait bien placée pour donner des leçons de bonne conduite.

Plutôt que d’introduire des lois liberticides comme ce « service national » prôné par ces femmes et hommes politiques, il serait plus judicieux de s’attaquer aux racines du problème. C’est en effet à cause de la précarité que des jeunes se retrouvent sous l’emprise d’intégristes qui leur enseignent la haine envers la démocratie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s