C’est le chef du gouvernement lui-même qui le dit

« L’image selon laquelle la France ne réforme pas son marché du travail et qu’il est impossible de licencier est une image fausse ». Cette phrase a été prononcée par Manuel Valls lors d’un conférence à Pékin, devant des représentants d’entreprises multinationales.

Effectivement, dans l’hexagone comme ailleurs, les grands patrons peuvent mettre à la porte leurs employés quand bon leur semble. Mais je doute que le premier ministre n’aurait osé avouer aussi explicitement cette scandaleuse réalité face aux travailleurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s