Des politiciens qui utilisent la « règle d’or » pour s’en prendre aux pauvres, mais la bafouent volontiers quand cela arrange le patronat

Le ministre français de la Défense annonce une hausse du budget militaire. Il motive sa décision par le souhait de financer de nouvelles missions.

Il n’y a quasiment pas de code du travail dans l’armée, et l’État ne se prive pas d’en profiter, puisqu’il fait combattre ses soldats plus de cent heures par semaine pour de faibles rémunérations. Le fait que malgré ce gros avantage économique, le budget initial soit dépassé, témoigne de l’ampleur des ambitions guerrières du gouvernement.

Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, ces bombardements qui tuent des innocents n’affaiblissent en rien le terrorisme islamiste. Le seul but de ces opération est de protéger la propriété des grands industriels occidentaux sur les richesses présentes en Afrique et au Moyen-Orient.

On nous fait l’apologie de la baisse de dépenses de services publics au nom de la réduction des déficits. Mais quand il s’agit de mener des guerres coloniales pour défendre les intérêts des patrons milliardaires européens face à la concurrence des membres de la bourgeoisie du Golfe, qui sont les principaux employeurs des groupes djihadistes, on n’entend plus parler de rigueur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s