Un tribun qui veux faire semblant d’être socialiste, mais qui ne le fait même pas correctement

Lors d’un débat face à Emmanuel Macron dans l’émission « Des Paroles et des Actes » diffusé hier sur France 2, le secrétaire général de la CGT réclamait à son interlocuteur un SMIC à mille cinq cents euros nets par mois, contre moins de mille deux cents actuellement. Le ministre de l’économie a eu le culot de répondre que cela serait irréaliste.

Cette proposition est pourtant en-deçà des mille sept cents euros nets mensuels réclamés par plusieurs organisations syndicales pendant la campagne pour les dernières élections présidentielles. D’autant plus que le coût de la vie a depuis fortement augmenté, au profit des grands patrons.

Beaucoup ont été surpris d’entendre Gattaz dire du bien d’un ministre dit de gauche. Mais quand on constate que cet ancien de chez Rothschild défend les intérêts du patronat au point de refuser le droit des salariés à un revenu correct, on comprend qu’il n’y a pas lieu à s’étonner de l’éloge fait par le président du MEDEF.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s