Pas besoin d’aller en Iran ou en Corée-du-Nord pour voir des atrocités, les régimes occidentaux savent eux-aussi en commettre

Le sénat de l’Utah a rétabli le peloton d’exécution pour les condamnés à mort.

Cette méthode présente une probabilité de décès rapide moins important que pour celle actuellement en vigueur. La réforme viole donc le droit international, pourtant très permissif en matière de piétinement des droits de l’humain, ce dernier imposant que toute pratique d’exécutions se fasse de la manière impliquant le moins de souffrance possible.

Mais les mises à mort par injection létale coûtent plus chers que les fusillades. Or, comme les États d’Amérique ont fait les mêmes cadeaux aux grands patrons que leurs homologues européens, ils ont récolté les mêmes problème de solde budgétaire, et parlent donc eux-aussi de « rigueur ».

Si le coût élevé de ces poisons ont fini par entraîné une pénurie, alors la solution n’est pas de recourir à une méthode encore plus barbare, mais à l’inverse de supprimer purement et simplement la peine capitale. Et même si l’ont trouvait des anesthésiants qui ne soient ni écologiquement dégradants ni financièrement coûteux, cela ne rendrait pas cette monstruosité qu’est la sentence de mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s