Au lieu de zigouiller les requins des eaux, que l’on exproprie les requins de la finance

L’île de La Réunion continue à faire le deuil de nombreux surfeurs tués par des requins. En réponse, des voix s’élèvent pour réclamer une mise à mort de ces animaux marins.

Pourtant, notre société industrielle ne manque pas de moyens pour faire cohabiter les humains et les autres êtres vivants. Elle a permis l’invention de technologies permettant de guetter les prédateurs de loin, et même de se munir aux côtes de protections toutes simples.

Renforcer ces dispositif serait donc une solution écolo-compatible au problème. Mais pour financer cela, il faudrait piocher dans les fortunes des milliardaires, ce qui est une hérésie aux yeux des mêmes politiciens qui préconisent le massacre de poissons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s