Hitler : un assassin dont la dictature a été aidée par ceux qui prétendaient la combattre

C’est aujourd’hui le soixante-dixième anniversaire de la mort d’Adolf Hitler, chancelier de l’Allemagne du 30 janvier 1933 à son décès le 30 avril 1945.

Après des débuts dans des mouvements terroristes d’extrême droite, cet homme politique réactionnaire aura profité de la grave crise de 1929 pour vendre au peuple, alors considérablement appauvrit, des illusions nationalistes. Cela aura facilité son élection à la tête du gouvernement.

Une fois sa dictature en place, le Führer mettra progressivement en application des mesures comme le rétablissement des ségrégations sexistes, et surtout ses réformes d’exclusion puis d’extermination des Juifs et des opposants.

Mais s’il est incontestable qu’Hitler fut un odieux criminel, ces personnes emblématiques qu’étaient Roosevelt, de-Gaulle, Staline, Churchill, et autres bureaucrates, ont une grande part de responsabilité dans les horreurs de la guerre. En exaltant un chauvinisme dressant les peuples les uns contre les autres, tous ces tribuns ont contribué à l’arrivée du fascisme au pouvoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s