La « justice sociale » version Pécresse

Valérie Pécresse propose de supprimer la réduction sur les prix des billets des transports publics franciliens dont bénéficie les sans-papiers. Elle présente cela comme une mesure de justice envers les citoyens nationaux.

Si les tarifs des réguliers sont moins avantageux que ceux des clandestins, alors la véritable égalité serait d’aligner les premiers sur les seconds, et non l’inverse. Mais cela nécessiterait de reprendre les cadeaux qui ont été faits aux grands patrons milliardaires, ce qui est une hérésie, non pas seulement aux yeux de cette députée, mais à ceux de l’ensemble des politiciens, y compris de gauche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s