Khomeini : un meurtrier bureaucrate maquillé en anti-impérialiste

C’est aujourd’hui l’anniversaire de la mort de Rouhollah Khomeini, premier guide officiel du régime théocratique iranien ayant remplacé celui de Mohammad Reza-Pahlavi.

Il y a vingt-six ans, disparaissait un prétendu « révolutionnaire », qui était en réalité un ultra-conservateur. Et cette « révolution » dont il a été guide n’était qu’un coup d’État en faveur de membres de la bourgeoisie.

Il avait imposé au peuple un obscurantisme religieux qui était encore pire que la dictature de Reza-Pahlavi.

Que Khomeini soit décédé avec beaucoup de sang sur les mains est le moins que l’on puisse dire. La continuité de ces saloperies est assurée par son successeur, toujours au pouvoir actuellement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s