Des hommages hypocrites

C’est aujourd’hui le cent-unième anniversaire de la mort de l’ancien député Jean Jaurès, politiquement classé à gauche.

Jaurès n’était pas communiste. Il s’était imprégné de l’idée parfaitement utopique et fausse selon laquelle les réformes légales pourraient donner au système de propriété privée un visage humain sans qu’il y ait besoin de renverser ce même système par des luttes collectives de travailleurs.

On peut par contre lui reconnaître un mérite : son opposition à la sale guerre qui allait faire plusieurs millions de morts pour les intérêts de la bourgeoisie. C’est pour cela qu’il a été assassiné par un militant d’extrême droite.

L’hommage qu’avait fait François Hollande l’année du centenaire de la Grande Guerre à cette personne ayant appelé au pacifisme était très hypocrite, dans la mesure où l’actuel chef de l’État français a mené, depuis qu’il est arrivé au pouvoir, plusieurs interventions militaires coloniales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s