Un politicien non-gêné de prendre les gens pour des cons

Le ministre Emmanuel Macron s’est attaqué aux acquis sociaux des salariés lors d’un rassemblement du mouvement « Les Réformateurs » (courant de l’aile droite du Parti Socialiste). Il a déclaré : « Si ces droits qu’on a donné progressivement étaient les bons, pourquoi aurions-nous aujourd’hui dix pour cent de chômeurs? ».

On peut répondre à la question de ce tribun en signalant que la cause des forts taux de chômage est la propriété quasi-exclusive des grands patrons sur ce qui est indispensable à la création d’emplois (à savoir les moyens de production). Il n’est un secret pour personne que les maîtres de l’économie et de la finance utilisent leurs pouvoirs plus volontiers pour maximiser leurs profits que pour régler les problèmes de l’ensemble de la population.

Et il se trouve que toute remise en cause de cette dictature de la bourgeoisie serait inacceptable aux yeux de ce ministre venu s’en prendre aux droits des travailleurs. D’autant plus que les quelques protections salariales imposées par le Code du Travail actuellement en vigueur ne compensent pas plus d’un pour mille des méfaits du système capitaliste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s