Non-tenue de promesses et sang sur les mains à la fois

Quand il y a un an, le gouvernement français menait une intervention militaire en Irak, il avait assuré exclure de l’étendre à la Syrie. Mais le reniement de cette promesse semble imminent : l’État de l’hexagone envisage d’envoyer son armée en mission pour bombarder le territoire syrien.

Le prétexte utilisé est encore et toujours la lutte contre le terrorisme. Mais pour quelques affaiblissements de l’État Islamique, ce seront au moins des dizaines de milliers d’innocents qui perdront la vie à cause de ces opérations.

Toutes ces opérations militaires orchestrées par les États seront totalement inutiles dans le combat contre l’obscurantisme islamiste. Et les dirigeants politiques le savent pertinemment, puisque le but réel de ces guerres n’est en fait rien d’autre que de protéger la propriété des industriels riches à milliards sur les richesses pétrolières présentes sur les sols du Moyen-Orient.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s