Même recouverte d’un voile sur lequel est écrit « patriotisme économique », une attaque contre les travailleurs reste une attaque contre les travailleurs

Le député Yves Jégo annonce des propositions soi-disant censées défendre le « made in France ». Il s’agirait en fait d’augmenter la TVA sur les produits résultant de l’usage d’un certain taux de matières en provenance de l’étranger, ce qui entrainerait une majoration du coût de la vie, et ce sans même induire une hausse du SMIC (car ce dernier est indexé sur les variations hors taxes et non pas TTC).

Le projet prévoit également quelques abaissements de taxes sur les produits jugés suffisamment hexagonaux, mais sans préciser les critères. En raison de cela ainsi que d’une mondialisation irréversible qui rend quasi-inexistant tout produit à forte proportion française, il y a fort à parier que les hausses de prix l’emportent sur les baisses, et donc que les recettes ainsi perçues par l’État soient exclusivement affectées à la diminution des impôts des grands patrons, laquelle est chère à Jégo.

Je n’apprendrais rien à personne en précisant que la proposition de ce centriste sera très probablement reprise, sous une forme ou sous une autre, par ce gouvernement qui bien que s’intitulant de gauche, est dévoué à ce système qui appauvrit l’ensemble de la population pour les profits d’une petite minorité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s