Au Moyen-Orient comme en Occident, les profits des maîtres de l’économie et de la finance passent avant tout

Le gouvernement d’Arabie Saoudite augmentera les impôts payables par l’ensemble de la population, via, entre autres, une majoration des taxes sur la consommation, y compris sur les produits de première nécessité. Le prétexte utilisé est la baisse constante du solde budgétaire public.

L’État saoudien réquisitionne les ressources pétrolières de son pays et les revend ensuite aux grands industriels à des prix tellement bas que malgré le fait que les travailleurs chargés d’extraire la marchandise doivent se contenter de salaires de misère, le coût de revient des collectivités induit par cette transaction commerciale est supérieur aux recettes de ces dernières. Il dépense aussi énormément en armement militaire qui bien loin de protéger quel peuple que ce soit, ne sert qu’à massacrer des gens.

Sans ces gaspillages faits en faveur des portefeuilles des milliardaires, les déficits pourraient être comblés sans que soit amputé le pouvoir d’achat des classes moyennes et pauvres. Mais tout le monde devine que et pourquoi les dirigeants politiques n’accepteront jamais de mettre un terme à l’octroi de cadeaux au patronat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s