Quand la « patrie des droits de l’Homme » adapte les principes fondamentaux à la guise du capitalisme

Jean-Marc Ayrault a remis la légion d’honneur à Mohamed Ben-Nayef, membre du gouvernement d’Arabie Saoudite.

Il faut savoir que l’État que représente cet individu venant d’être fait officiellement chevalier par les pouvoirs qui sont conférés au ministre français des affaires étrangères est un très bon client des grands industriels (car ce même État leur achète des armes à prix d’or) et en est également un très bon fournisseur (car il leur vend bon marché du pétrole et diverses ressources minières).

Il est naturel pour Ayrault de récompenser cette monarchie de mettre en application une valeur qu’il défend, à savoir le dévouement aux intérêts économiques des milliardaires. Et tant pis si la dictature saoudienne emprisonne, fouette et décapite des gens pour cause de blasphème.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s