Faire porter la responsabilité des crimes de la guerre aux gens qui s’opposent à la guerre : une stratégie récurrente des militaristes exaltés

Dans une récente interview, le journaliste et éditeur Jean Robin a prétendu que si juste avant le début de la Première Guerre Mondiale, Jaurès n’avait pas eu été assassiné, ou si la population s’était eu convertie au pacifisme, les Français eussent forcément eu été envahis par des impérialismes étrangers et par encore plus d’antisémitisme que l’Europe n’en avait connu à l’époque.

On reconnait là le même monsieur Robin qui a assimilé et continue d’assimiler la simple opposition à la doctrine chauvine du général De-Gaulle ainsi que la simple dénonciation des bombardements meurtriers ayant été effectués par cette coalition de grandes puissances militaires nationalistes que l’on appelle « les Alliés » à du soutien à la dictature d’Hitler et aux bureaucraties qui combattaient auprès de cette dernière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s