Des principes moyenâgeux qui n’ont hélas pas vraiment disparu

Un tribunal marocain a condamné deux personnes ayant été agressées à leur propre domicile à quatre mois de prison ferme pour cause de ce que le jugement appelle officiellement « actes sexuels contre-nature » et qui n’est autre que l’homosexualité.

Que cette monarchie ait à la fois condamné des victimes et enfreint les libertés individuelles fondamentales démontre quelle bureaucratie despotique elle est.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s