Journée de solidarité? Mon cul!

C’est aujourd’hui le lundi de Pentecôte. Outre une célébration religieuse, il s’agit d’une date nommée « Journée de Solidarité envers les Personnes Âgées » par celles et ceux ayant soutenu la loi Raffarin, laquelle loi retirait aux salariés un jour de congé par an sans hausse de rémunération.

On nous a présenté cette réforme comme un moyen de sauver le pouvoir d’achat de nos aînés. Pourtant, ces sept heures annuelles de travail gratuit n’ont jamais empêché ni la baisse des pensions de retraite par rapport au coût de la vie, ni le retardement de l’âge légal pour le droit de départ, encore moins la hausse de la durée de cotisation.

Le véritable but de cette mesure n’était nullement de protéger les anciens, mais de financer les chèques en blanc faits en faveur des grands patrons.

Un véritable soutien aux retraités ne peut en aucun cas se faire par des attaques contre d’autres prolétaires. Les actions qui s’imposent sont l’arrêt des cadeaux pour les milliardaires et la reprise de ceux qui ont déjà été accordés.

Mais cela implique de bafouer le dogme pro-capitalisme de nos politiciens de gauche comme de droite, ces derniers étant de fidèles serviteurs de la bourgeoisie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s