Un guerrier tout aussi fidèle que n’importe qui d’autre aux idéaux militaristes

Barack Obama est récemment venu à Hiroshima faire mine de rendre hommage aux centaines de milliers de personnes ayant perdu la vie à cause du largage d’une bombe atomique sur cette ville en août 1945. Il devient donc apparemment le premier président des USA en exercice à faire ce type de déplacement dans ce but-ci.

Mais il n’est pas allé jusqu’à reconnaître ce bombardement pour ce qu’il était, c’est-à-dire un crime inexcusable. En effet, le chef de l’État fédéral du pays de l’once Sam a prétendu que tout dirigeant était forcé en temps de guerre de « prendre des décisions difficiles ».

Obama rejoint donc tous ses prédécesseurs en affirmant que Truman aurait eu raison de donner l’ordre de mener cette opération meurtrière. D’ailleurs, est dépourvu de toute raison de s’en étonner quiconque a connaissance des interventions militaires impérialistes menées sous le mandat de l’actuel président américain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s