Un valet des capitalistes qui n’a rien à envier aux nostalgiques de l’Ancien Régime

L’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné a publié une liste de milliardaires ayant l’année civile dernière légalement échappé à l’ISF alors même que qui sont assez fortuné pour devoir y être théoriquement assujetti. Cette soustraction aux prélèvements constitue un manque à gagner d’au moins deux cents millions d’euros que l’État protecteur des portefeuilles des hyper-riches ne manquera pas de faire financer par l’ensemble des contribuables.

Suite à ces révélations, le ministre Michel Sapin a assigné en justice le journal ayant levé le voile sur cette évasion fiscale que chaque citoyen était pourtant en droit de connaitre. Ceci démontre à quel point ce membre du gouvernement est attaché à la liberté de la presse, qui plus est à celle de donner des informations véridiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s