Le nationalisme tue

C’est aujourd’hui le soixante-sixième anniversaire du début de la Guerre de Corée, déclenchée suite aux mésententes entre le régime du sud de la région et celui du nord. Un conflit qui a ravagé cette partie de l’Asie et fait plusieurs millions de morts.

Ces dictatures rivales se disputant les faveurs de la bourgeoisie auront sacrifié leurs peuples au nom de leurs querelles de politiciens et de leur soif de pouvoir. À la responsabilité des deux États coréens, s’ajoute celle des dirigeants américains, de ceux soviétiques, de ceux européens, de ceux chinois, et d’autres, qui par leurs forces militaires auront mis de l’huile sur le feu.

Pour que de telles boucheries ne se reproduisent plus, les travailleurs de Corée mais également du monde entier doivent renoncer à s’affronter, pour au contraire s’unir, oublier les frontières et lutter collectivement contre ce système d’exploitation intrinsèquement générateur de colonialisme et de guerres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s