Pompiers pyromanes : quelque chose que sont nos dirigeants politiciens

Suite à l’attentat crapuleux commis à Nice dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, le chef de l’État français et son premier ministre ont annoncé en réponse l’intensification des frappes militaires en Irak.

Tous ces bombardements, en plus de ne jamais affaiblir Daech sans que cette affaiblissement soit intégralement compensé par la montée en puissance d’aucune autre milice islamiste tout aussi terroriste, mettent de l’huile sur le feu en massacrant bon nombre de civils.

Les guerriers du gouvernement justifient les actions de leur armée par la lutte contre le djihadisme, mais défendent de facto ce dernier en lui fournissant le prétexte du combat contre l’impérialisme occidental.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s