Un politicien se faisant passer pour un chevalier blanc luttant pour la démocratie, mais qui n’est pas sans refuser rien qui soit insoluble dans ledit but démocratique

Donald Trump a déclaré que quand il arriverait à la tête de l’État fédéral des USA, son gouvernement se battrait pour que la population de Cuba puisse accéder à la liberté.

Mais que compte faire concrètement ce futur président nord-américain? Il est catégoriquement défavorable à ce que les grandes compagnies industrielles et financières soient empêchées de coloniser l’île et à l’arrêt des répressions arbitraires par les bases militaires implantées à Guantánamo, alors que cette même colonisation et ces mêmes répressions sont incompatibles avec toute démocratisation.

On l’aura compris, pour lutter contre le fait que le peuple cubain soit encerclé entre autres par l’impérialisme des USA et par la dictature castriste, il ne faudra pas compter sur Trump, ni même d’ailleurs sur quelque autre tribun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s