Des politiciens qui ne sont écologistes que quand il s’agit de taxer les petites gens pour subventionner les capitalistes

Sous prétexte de lutte contre la très forte pollution frappant la région francilienne, est mis en place dans le centre-ville de Paris par la mairie, avec la complicité du gouvernement, le fameux dispositif appelé « circulation alternée », lequel consiste à infliger des contraventions aux automobilistes circulant avec un véhicule qui soit immatriculé de la catégorie prohibée de numéros.

Mais à cause du fait que l’offre de transports publics soit en deçà de ce qui est nécessaire, les gens n’ont guère d’autres choix que d’user de leurs voitures ultra-polluantes.

Plutôt que d’imposer cette mesure liberticide et injuste, il serait plus judicieux de développer massivement les transports en commun tout en réduisant les prix des tickets. Il faut par ailleurs que le temps de travail diminue fortement sans perte de salaires, diminution du temps de travail sans laquelle l’indispensable baisse des déplacements ne sera pas possible.

Ce que je prône requiert bien évidemment une chute des sacro-saints profits des milliardaires. Et il n’y a pas lieu à s’attendre à ce que madame Hidalgo ou les membres de l’exécutif renient leur servitude vis-à-vis du grand patronat sans que le peuple se révolte collectivement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s