La démagogie : un bon outil pour défendre les profits patronaux

Marine Le-Pen fait mine d’avoir un programme prévoyant la hausse du pouvoir d’achat des salariés qui n’ont pas de revenu supérieur à cent cinquante pour cent du SMIC français actuel.

Mais il est hors de question pour cette candidate à la présidentielle de faire payer les grands patrons milliardaires. La leader du Front National prône de s’en remettre à une réforme consistant à réduire les cotisations sociales puis à financer cette réduction par la hausse des taxes sur l’achat par les consommateurs finaux des produits importés.

Autrement dit, la majoration des salaires nets sera annulée par l’augmentation des prix TTC. La loi inutile proposée par madame Le-Pen ne remplacera donc pas la nécessaire remise en cause de la protection des portefeuilles des maîtres de l’économie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s