Un politicien à plat ventre devant la démagogie pro-capitralisme

Robert Hue soutient, pour la présidentielle qui se tiendra le mois prochain, le candidat Emmanuel Macron. Le prétexte qu’utilise ce sénateur du Val-d’Oise est le danger que représente la montée des réactionnaires que sont Le-Pen et Fillon.

C’est un chantage profondément pitoyable, et quel que soit qui le fait, il est impératif de ne pas y céder. D’autant plus que le projet de Macron est une politique ayant pour conséquence inévitable la hausse de la précarité frappant les classes moyennes et populaires, précarité elle-même génératrice de la progression de la montée de la droite et de l’extrême droite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s