Guerre en Irak : des millions de morts au nom des profits patronaux

C’est aujourd’hui l’anniversaire de l’intervention militaire américaine en Irak, couramment appelée « deuxième guerre du Golfe », à laquelle ont participé plusieurs États d’Europe.

Officiellement, cette opération avait pour but de démocratiser le pays, et de combattre le terrorisme.

Officiellement seulement, car la réalité est bien différente. Les crimes menés par la bureaucratie locale n’étaient qu’un prétexte pour assurer la propriété des grands industriels occidentaux sur les ressources pétrolières présentes là-bas.

Bien loin des objectifs humanitaires affichés, les dirigeants des armées ont au contraire donné des ordres de bombardements. Des ravages qui ont fait des milliers de morts à ce jour.

Actuellement, les groupes militaires y sont toujours en activité, et le peuple irakien subi au moins autant d’oppressions que sous la dictature de Saddam Hussein.

De plus, cette intervention est menée sans l’autorisation de l’ONU, donc illégale. Et même si elle avait été licite aux yeux des législateurs du droit international, cela ne la rendrait pas acceptable.

Cette guerre coloniale, comme toutes les autres d’ailleurs, est une saloperie profondément dégueulasse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s