Révolution Française de 1789 : mérites et limites

C’est aujourd’hui l’anniversaire de la prise de la Bastille, symbole des mouvements de masses ayant abouti au renversement de l’Ancien Régime en France.

Bien que cette révolution fût très imparfaite, car imprégnée notamment du poison machiste et de celui nationaliste, elle traduisait tout de même le refus de cette monarchie ultra-élitaire qui avait étendu la pauvreté à l’ensemble de la population, sauf pour une infime minorité de cette dernière qui quant à elle s’était au contraire considérablement enrichie par le biais des privilèges dont elle avait bénéficié.

En parallèle, des tribuns combattaient le gouvernement royal, mais pour des raisons antagonistes à celles en rapport avec les valeurs de justice. Gagnant la confiance du peuple, ces gens-là parvinrent à transformer la révolution en simple coup d’État, puis à instaurer une dictature sanglante, avec à la tête de celle-ci cet oligarque qu’était Robespierre.

De nos jours, les rois et les nobles ont été remplacés par les grands actionnaires, et les inégalités sont encore plus importantes qu’avant. Cela prouve que dans le cadre du capitalisme, les progrès démocratiques disparaissent au fur et à mesure que les révoltes s’estompent, et donc que les libertés ne pourront être définitivement acquises que quand les luttes auront atteint un objectif précis : l’abolition pure et simple de ce système de propriété privée et l’instauration de la société communiste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s